Now Playing Tracks

Camescope 4 k oui … mais pas tout à fait

Le petit camescope pro Xd-Cam Sony Pxw-x70 qui doit être sur le marché dès septembre (voir ici par exemple) témoigne d’une exceptionnelle versatilité puisqu’il sera bientôt capable de capter de l’uhd (du 4k) de la Hd et même du Dv. Sa compacité et sa modularité sont également très impressionnantes et la connectivité wifi en fait un ovni sur le marché si l’on considère son tarif.

C’est Allister Chapmann qui est un des premiers à avoir vanté ses mérites dans la blogosphère ( mais en allemand hélas pour moi). Ci-dessous présenté en français par Anna Doblet de Videoplusfrance.

  • Capteur CMOS Exmor R de type 1.0 compatible 4K
  • Sensibilité élevée et haute résolution
  • Moteur de traitement de l’image BIONZ X Advanced
  • Boîtier compact.
  • Wi-Fi/NFC (Near Field Communication) avec Content Browser Mobile™sur smartphones et les tablettes iOS (versions 4.3 à 7.0) et Android (versions 2.3 à 4.3) pour contrôler le PXW-X70 à distance via une connexion Wi-Fi®. Les fichiers vidéo peuvent être transférés depuis le caméscope vers le smartphone au format MP4 et l’authentification par simple contact est acquise sur les smartphones équipés NFC. L’appli requise, Content Browser Mobile™, est sur Google Play Store ou l’App Store.
  • Enregistrement multi-format et compatible 4K au format XAVC Long GOP 422 10 bits avec une résolution de 1920 x 1080 50p/60p/50i/60i/30p/25p/24p à 50 Mbit/s et 35 Mbit/s, de 1920 x 1080 50i/60i à 25 Mbit/s et de 1280 x 720 50p/60p à 50 Mbit/s. AVCHD 420 8 bits également possible avec une résolution de 1920 x 1080 et 1280 x 720, ainsi qu’en Sd au format DV. Compatible 4K via mise à niveau à venir.
  • Deux slots pour cartes mémoire avec modes « Simul » et « Relay » et contrôle séparé de l’enregistrement sur Memory Stick ainsi que sur cartes SDXC et SDHC. Enregistre en « Simul » en simultané sur deux cartes mémoire, ou permute automatiquement sur la deuxième carte mémoire lorsque la première est pleine en mode « Relay.
  • Mécanisme de contrôle de filtre à densité neutre classiques de 1/4ND, 1/16 à 1/64ND pour filmer en mode “cinéma” ou en mode “tv”
  • Objectif ZEISS Vario-Sonnar® T* grand angle fixe 29 mm. Idéal pour capturer des paysages vastes, il offre également un zoom optique jusqu’à 12x.
  • Le zoom optique x12 peut être doublé à 24x avec un zoom haute résolution. De plus, le multiplicateur de focale numérique peut doubler cette plage encore une fois, jusqu’à 48x. 
  • Bague d’objectif pour le zoom
  • Commandes manuelles du diaphragme (ouverture), du gain/ISO et de la vitesse d’obturation.
  • Fonction « Slow & Quick Motion »et  option de cadence à 1 ips pour obtenir un accéléré 50x. Fonctions inaccessible au mode dv hélas et il faut être en mode manuel.
  • 7 Picture Profiles stockables
  • 99 réglages de caméscope enregistrables que l’on peut copier d’un caméscope PXW-X70 vers un autre afin de pouvoir filmer avec plusieurs caméscopes en utilisant les mêmes réglages
  • Griffe porte-accessoires multi-interface (MI Shoe) pour une connexion souple sans câble XLR. Avec la griffe porte-accessoires multi-interface et l’adaptateur SMAD-P3, le signal audio d’un microphone sans fil UWP-D11 ou UWP-D12 peut être transmis du récepteur de microphone sans fil jusqu’au caméscope PXW-X70, sans câble XLR. L’alimentation peut être fournie du PXW-X70 au récepteur et une batterie n’est pas nécessaire pour que le récepteur fonctionne.
  • Viseur OLED 0,39 pouce de 1,440 million de points !
  • LCD de1,555 million de points
  • Grand choix de connexions 3G HD-SDI, HDMI®, USB et sortie composite.

Cinema immersif on y est …

Réservé jusque là au jeu vidéo le vieux rêve du cinéaste de vous immerger vraiment au coeur de l’action dans un univers dorénavant ultra-réaliste est désormais possible. On va maintenant pouvoir capter, et vous permettre de visionner, un relief cinema à 360° autour de vous que ce soit devant/derrière et au-dessus/au-dessous de vous. Les images anamorphiques obtenues seront ensuite traitées par un algorythme maison de l’équipe des vieux requins d’une entreprise de Palo Alto nommée Jaunt Vr qui fait de l’immersion façon Oculus Rift  le système immersif le plus abouti à l’heure actuelle y compris pour le son qui est spacialisé en fonction des images.

jaunt.main_

Une image valant mille mots vous avez compris qu’il s’agit là de la dernière version des caméras qui permettent de capter ces images que l’on va ensuite retoucher avec les moyens traditionnels du cinéma.

image

La réalité scénarisée par nos réalisateurs phares couplée au génie de nos designers 3d ça promet des moments intenses en perspective non ??

Zoom renversant en pixilation ? Fastoche!

Il suffit juste d’être “un peu” patient et organisé comme Eric Stemen. Explication in english:

Dolly Zoom Tutorial for Timelapse Hyperlapse from Eric Stemen

Matériels:

Logiciels:

  • LRTimelapse – For smoothing out exposure jumps as the sun went down
  • Adobe Bridge CS6 – For selecting photos when there was an exposure bump
  • Adobe Camera Raw CS6 – For giving the photos a look and matching exposure bumps
  • Adobe After Effects CS6 – Makes photos into a video file and smooths out shaky video.

Eric Stemen est un videaste de Louisville, USA. son site vimeo est là et son site pixilation est là (oui c’est un cousin marin de Serge le Lama).

(Source : diyphotography.net)

La vod en ordre de bataille

La SVOD pour Subscription Video On Demand (vidéo à la demande avec abonnement) est une offre VOD dans laquelle le client paie un abonnement forfaitaire mensuel et sur ce terrain tout le monde veut avoir une part de gâteau depuis l’annonce de l’arrivée de Netflix en France. Première nous détaille l’assaut à venir du géant américain Netflix là.

La cobotique ? C’est français ça madame !

La robotique collaborative ou “cobotique” que connaissent les férus d’exosquellettes et les fans des armures d’Iron Man se mitonne en France depuis 2010 chez les industriels Areva et Airbus. Regardez le film ci-dessous élégant, éloquent et techniquement très abouti concocté par l’Agence Bim dont j’aime bien le site.

La cobotique permet de placer les hommes et les « robots » dans un même environnement, réduit les risques sanitaires (notamment les troubles musculo-squelettiques, qui représentent, selon le Ministère du Travail, 8,4 Millions de jours de travail en 2012, soit 847 M€ pour la Sécurité Sociale) et ouvre certaines activités à un plus grand nombre d’intervenants (seniors, handicapés). Là où la robotique, par son « intelligence exclusive », tendait à remplacer l’homme dans les tâches industrielles, la cobotique quant à elle, avec son « intelligence collective», vise à accroître la performance humaine et augmente sa valeur ajoutée sur un ensemble de tâches polyvalentes.

source: humanoide.fr

4k pour le lumix FZ1000 à 800 €uros

Une bonne nouvelle pour ceux qui veulent se mettre à la page à budget serré et prendre en main le 4k : le bridge Lumix FZ1000 arrive en juillet aux alentours de 800€ et offre pour ce prix d’intéressantes fonctions dont la captation 4k ! Quand on sait l’expertise de Panasonic avec son GH4 je suis curieux de voir les images et si le rolling shutter (jello effect) sera contenu ce qui semble difficile dans ces tarifs: 20 megapixels, zoom 16x Leica qui couvre la plage du 25 au 400mm très lumineux f/2.8-4, produisant de la video 4k à 30 im/s, avec viseur OLED Live View, lcd 3 pouces 1 megapixel orientable, wifi et nfc, stabilisateur 5 axes Hybrib Ois; ça grimpe à 25600 iso et en 1080p on shoote à 120 images par secondes .. Mazette ! En photo avec le shutter électronique on est à 50 images par secondes, avec le shutter mécanique on est à 12 images secondes et en autoficus (pour la mise au point bio) continu on est à 7 images par secondes … Acrébonsouère ! Ca doit tousser très rauque chez la concurrence (suivez mon regard bridé du côté de chez Son..bip et chez Can..bip pour ne citer que ceux là).

Ceci dit ne rêvons pas on est très loin de la qualité que peut offrir en video un “vieux” 5d Mark III mais qui vaut deux à trois fois le prix du fz1000.  Ce comparateur d’images dont le lien précieux est réservé aux lecteurs du Lems Blog vous le prouvera illico. Et pour de la captation longue durée oubliez aussi: outre le taux de panne de l’appareil (MTBF in english : Medium Time Betwwen Failure) qui n’est pas fait pour ça la durée maximale d’enregistrement en continu d’images vidéos en haut débit est de 7 minutes 59 secondes … Pour du clip ok ( à condition d’avoir un bon stock de cartes de stockage…) mais pour le reste niet.

Des images 360° du bestiau là et une prise en mains de nos amis de Focus Numerique là

En ce qui me concerne avoir dans le sac un appareil de 1 kg incluant batterie, optique 25/400 et capable de capter en 4k à moins de 1000 €uros alors là c’est sympa quand même.

maj 23 juillet 2014 : Une prise en main de Sylvain Berard (le laboscope) là

(Source : pcworld.com)

image

image

Un enregistreur 4 pistes à rajouter sous votre photoscope hdslr ou en complément d’un camescope dont la fonction de réglage manuel du volume sonore capté est épaulée d’un réducteur de crètes, d’une commande automatique du niveau et d’un limiteur qui se met en fonction lors de sons trop forts et dont le réglage est possible y compris durant l’enregistrement ! 

Comme on peut enregistrer plusieurs sources il y a même une fonction de délai qui permet de les compenser. 

Le son est enregistré au format pcm lineaire wav ou broadcast wave bwf jusqu’en  96 kHz 24 bits stocké sur cartes SD/SDHC.

Tarif: 195$ sur Amazon

To Tumblr, Love Pixel Union
=